Fièvre bretonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fièvre bretonne

Message  Danae le Mer 2 Avr - 12:16

Cela faisait plusieurs mois déjà qu'une tête rousse et une tête brune s'étaient rendues en Bretagne, poussées par les habituelles lubies de la première sur le chemin d'une nouvelle aventure qui me manquerait pas de plonger la seconde dans les affres de sa peur de l'inconnu...

Danaé avait décrété un beau matin qu'il lui fallait se rendre sur les terres qui l'avaient vu naître, que cela bouillonnait dans son sang et ne souffrirait pas d'attendre. Cela faisait pourtant plusieurs mois depuis qu'elle étaient arrivées sur place, et rien ne s'était encore produit. Les journées passaient sans que l'appel ne se fasse sentir dans le corps de la rouquine. Elle ne savait pas ce qui l'avait conduite ici, les raisons profondes de ce besoin qui semblait si pressant à l'époque, et Dewenn se gardait bien de la mettre sur une voie quelconque, arguant qu'elle devait trouver sa route seule et qu'il n'était qu'un garant de sa bonne conduite.

La môme rousse était persuadée que son grand-père savait pertinemment ce qui se passait et refusait sciemment de l'en informer, aussi le harcelait-elle régulièrement de questions devant lesquelles il restait muet et imperturbable : égal à lui-même. Le bon côté des choses était qu'il cherchait la solitude de plus en plus, laissant Danaé respirer et se reposer des derniers mois d'entraînement intensif qui s'étaient révélés éprouvants.
Elle ne maîtrisait toujours pas la force de son don, avait encore du mal à le gérer en cas d'émotions fortes, mais elle arrivait désormais à accomplir des actes magiques sans ressentir la pression menaçante des oshas autour d'elle : elle arrivait à ne plus se faire systématiquement remarquer par elles en ne déchainant plus un torrent de magie incontrôlée à chaque fois qu'elle recourait à ses pouvoirs. C'était en soi un gros progrès et le vieil homme était relativement satisfait, même s'il ne le montrait jamais.

Cela faisait maintenant quatre jours que la jeune Ena n'avait pas croisé son grand-père, et elle en profitait pour paresser dans les branches bourgeonnantes d'un chêne, un pied pendant à un peu plus d'un mètre su dol, le dos calé contre le tronc noueux. Elle rêvait à Maëlle, Onyx, et tout ce qui avait changé sa vie au cours des deux années qui venaient de s'écouler.

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Mer 2 Avr - 12:27

Une nouvelle lubie, une nouvelle destination, et voilà qu'elles se retrouvaient en Bretagne. La brunette espérait un peu pouvoir retrouver son père, bien que ce dernier paraisse trouver à chaque fois de nouveaux clients à escorter. Elle avait bien un peu bougonné et râlé de se retrouver dans une ville inconnue et sans savoir ce qui avait poussé sa chérie à s'y rendre, mais d'un autre côté elle était ravie. Elle aimait la mer et il lui arrivait de passer des après-midi entier sur la plage.
Alors que Dewenn paraissait vouloir leur apprendre des tas de choses, il semblait avoir prit un peu de recul et leur laisser des longues journées sans intervenir. De cela la jeune fille en profitait, renouant avec sa belle, la suivant dans ses escapades dans les bois, l'observant se servir de la magie qu'elle-même apprivoisait doucement.

Ce jour là, Danaé était partie sans vraiment dire où elle se rendait, et Maelle entreprit donc de la chercher dans tous les endroits qu'elle semblait affectionner.
Le nez en l'air, une fois dans le sous-bois, elle ne vit pas une racine qui affleurait le sol et trébucha, pestant contre les éléments qui s'y mettait.

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Mer 2 Avr - 12:49

La rouquine réfléchissait, s'interrogeant sur le sens de sa venue ici. Elle n'avait pas encore été capable de retrouver le chemin de son ancien lieu de vie et cela la contrariait énormément.
Elle s'était souvenu il y a peu de temps que ces terres n'étaient pas accessibles à tout un chacun, gardées par des sortilèges détournant les indésirables. Il n'était possible d'y parvenir que si votre coeur connaissait le chemin, or le sien avait oublié. Elle était frustrée de ne pas y arriver, se sentant diminuée, amputée d'une part d'elle-même. On lui avait certes rendu sa mémoire, et celle-ci revenait petit à petit, mais il lui restait des choses à réapprendre.

Une Ena était toujours plus ou moins guidée dans sa route par la précédente : Danaé devait se débrouiller seule, ne pouvant compter sur les conseils de sa défunte mère qu'en de très rares occasions. Cela lui manquait beaucoup et elle se trouvait dans une période d'abattement, se demandant si elle pourrait à elle seule faire perdurer la vie et la mémoire de son clan. Elle devait aussi guider Maëlle et l'éveiller à sa nouvelle condition, peut-être seraient-elles plus fortes à deux...

Les idées bouillonnaient dans la petite tête rousse dont le visage était fermé et concentré, les sourcils froncés et une petite moue volontaire peinte sur les lèvres. Le jeune fille ne se rendait pas compte que sa vigilance se relâchait et qu'elle rayonnait de pouvoir tandis que ses pensées virevoltaient dans la prison de sa tête. Les bourgeons de son chêne commencèrent à s'épanouir en feuilles, puis des fleurs naquirent dans les ramures. Les vaguelettes de pouvoir atteignirent la base du tronc et un champ de fleurs apparut lentement au pied de l'arbre, s'épanouissant lentement dans diverses directions tandis que des racines indisciplinées se développaient dans toutes les directions, semant un mini chaos dans une aire circulaire tout autour de la magicienne dissipée.

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Mer 2 Avr - 14:01

Alors qu'elle venait tout juste de pester contre la racine qui avait manqué la faire tomber, voilà une autre qui venait à peine de pousser sous ses pieds! Mais que se passait-il ici?
Elle continua d'avancer et aperçut quelques fleurs ici et là. Fronçant les sourcils, la brune avança dans cette direction, levant les pieds sous la naissance d'une racine ou deux, zigzaguant pour éviter d'abîmer les fleurs. Il y en avait de plus en plus, et elle se demanda alors si ce n'était pas l'oeuvre de sa douce. Celle-ci était pourtant plus discrète que cela...


- Danaé...?

Elle leva les yeux et aperçut un pied pendant dans le vide et tout en bas, près d'un chêne, un véritable champ de fleurs.

-Hum... Danaé?

Ramassant un caillou, elle le lança en direction de la rousse, le faisant ricocher sur les branches.

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Jeu 3 Avr - 17:55

Perdue dans ses songes, la rouquine fut surprise par l'impact d'un caillou dans les branches près de sa tête et sursauta en poussant un cri de surprise. Elle bascula de son perchoir en battant des bras et commença à tomber la tête la première. Fort heureusement son pied fut retenu par un enchevêtrement de jeunes branches souples et toutes neuves qui s'étaient enroulées tout autour et elle resta suspendue avec la tête à environ un mètre du sol, à hauteur de la taille de sa douce qu'elle voyait juste devant elle.

Maelle ?

Danae essaya de se contorsionner pour apercevoir le visage de la brune, se tortillant dans tous les sens.

Je... euh... tu voudrais pas m'aider ? C'est un peu embarrassant comme situation...

Les cheveux pendouillant presque jusqu'au sol, elle prit un air de chaton penaud en agitant les bras de manière comique. Ses yeux se posèrent sur le tapis de fleurs qui s'étendait devant son nez et elle les écarquilla, sa bouche s'ouvrant aussi élégamment que celle d'une carpe en attente d'un bout de pain.

M...mais mais mais... C'est le printemps en avance ? Maelle c'est toi qui a transformé le coin en jardin floral ?

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Jeu 3 Avr - 19:41

Elle ne s'attendait pas du tout a ce que le chaton agile dégringole ainsi de sa branche et la brune poussa donc un cri en la voyant tomber. Elle n'eut pas le temps d'invoquer ses pouvoirs, qui faisaient un peu ce qu'ils voulaient parfois, que son pied se coinça dans une sorte de liane. Elle laissa échapper un léger soupir de soulagement et regarda la liane, un peu trop haute pour faire quoi que ce soit.

- Je crois que tu serais la plus à même à te sortir de cette situation. Et pour ton information, c'est toi qui nous amène le printemps je pense. Tu devrais savoir que je ne suis pas encore assez douée pour faire pousser quoi que ce soit...

Retroussant tout de même le bas de sa robe dans sa ceinture, elle entreprit toutefois de se hisser dans l'arbre, grâce à quelques branches un peu plus basses. Ayant atteint le point de retenue, elle essaya de desserrer leurs étreintes.

- Hum... Il faudrait p'tet que tu te redresses un peu pour essayer de t'accrocher par les mains, parce que sinon c'est la tête la première que tu vas finir dans les fleurs. Et même si elles font un tapis des plus agréable à l'oeil, je ne pense pas que cela ce qui soit de plus confortable pour amortir ta chute...

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Ven 4 Avr - 10:23

Danae observa sa jeune compagne grimper dans l'arbre avec un oeil appréciateur : sa belle avait fait des progrès indéniables en matière d'escalade, rendant la rouquine fière car c'était elle qui s'appliquait à lui montrer comment gagner en agilité.
Une fois Maelle perchée et en place pour libérer son pied, le chaton commença à tendre les bras et relever son corps vers le haut, faisant preuve de souplesse pour s'agripper à la branche de laquelle elle se trouvait prisonnière. Elle en profita pour poser son second pied en appui sous la branche et fléchit les jambes, se retrouvant dans une position un peu cocasse mais plus confortable.


Voilà, ça devrait aller comme ça... Remarque j'aurais pu faire un petit coussin d'air en dessous et m'y laisser tomber, ça aurait été amusant et tu aurais même pu faire pareil. Tu veux essayer Maelle ?
Et pour les fleurs je ne comprends pas, je n'ai pourtant pas invoqué mon don... Pour quoi faire, c'est totalement inutile et imagine si une gelée tardive arrive... Non c'est vraiment étrange, mais dans les parages à part toi c'est vrai qu'il n'y a que moi qui soit capable de telles fantaisies.
Tu crois que je risque de me faire réprimander par Dewenn ?


Danae enroula sa jambe libre autour de la branche, de manière à se caler plus confortablement pour bavasser tout à son aise, peu consciente de l'incongruité de la chose.

Et sinon tu as croisé Onyx en venant ? Ce petit sauvageon passe son temps à errer tout seul en ce moment, il ne dort même pas à l'écurie alors que je lui ai fait un box magnifique, un vrai nid douillet.

La rouquine passa sur le ton de la confidence, plissant un peu les yeux :

Je me demande s'il ne se cherche pas une copine pour euh... enfin tu vois quoi...

Elle fit un sourire des plus équivoques à Maelle, avec qui elle partageait des moments passionnés depuis déjà pas mal de temps.

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Sam 5 Avr - 21:11

Elle attendit que sa rousse de chérie se redresse et prenne appui sur une des branches environnantes pour entreprendre de desserrer la liane. Elle l'écoutait bavasser, tout en secouant un peu la tête, toujours surprise par la capacité qu'elle avait de trouver n'importe quelle position assez confortable pour discuter.

- Dans tous les cas il aurait tout de même fallu que je grimpe pour écarter les lianes afin de libérer ton pied.

Elle laissa passer un silence, forçant sur les lianes pour leur faire lâcher leur proie.

- Je suis d'accord avec toi, faire pousser des fleurs à cette saison est un peu... superflu. Quant à Dewenn, ma foi... On verra bien ce qu'il en dit... S'il est au courant...

Elle finit par parvenir à desserrer les brins et le pied de la rousse retrouva toute sa liberté.

- Onyx? Non, je ne l'ai pas croisé en te cherchant. Après... C'est presque le printemps, alors.. C'est sans doute... normal?

Elle lui adressa un sourire.

- Et si on redescendait? Cela serait plus confortable pour continuer la conversation.

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Mer 9 Avr - 10:04

Son pied enfin libre, le chaton gratifia la louve d'un sourire éclatant puis se laissa littéralement tomber, se rétablissant sur les pieds et les mains, les jambes fléchies. Puis elle se releva et vint nonchalamment s'appuyer contre le tronc du vénérable végétal en prenant un air détaché en levant les yeux vers sa douce.

A toi... Hm tu veux que je t'aide à descendre ?

Un petit sourire enfantin brillait dans les yeux de la rouquine. Elle savait bien que Maelle serait moins gauche qu'avant pour descendre de son perchoir mais elle ne pouvait pas s'empêcher de la taquiner tout de même un peu.

Dis... A ton avis qu'est-ce qui m'a poussée à venir ici ? Depuis qu'on est là je n'ai plus rien ressenti d'étrange, et le vieux refuse de me guider. On est dans ma région natale et je suis incapable de retrouver le chemin. j'ai l'impression qu'on perd notre temps.

La rouquine poussa un profond soupir puis regarda les fleurs qui s'étendaient à ses pieds.

Remarque, faire pousser une champ de fleurs et de racines rien qu'en réfléchissant un peu, ça n'a rien de normal... Il se passe quelque chose en moi sans que je puise mettre la main dessus. Et puis le retour de mémoire s'est ralenti ces derniers temps... Comme si... Comme si j'étais pas encore prête ou je ne sais pas quoi. C'est énervant !

La gamine qui n'en était déjà presque plus une tapa du pied et fit jaillir de nouvelle fleurs du sol. Ses sourcils se haussèrent de surprise.

Sans rire Maelle, je vais finir étouffée par de jolies fleurs si ça continue... Il faut que je me calme.
Tu viens avec moi ? Je veux essayer de trouver le bourreau des coeurs chevalin...

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Jeu 10 Avr - 15:28

Elle regarda sa douce descendre promptement de l'arbre au risque de se casser une patte voire les deux. Plus prudente, Maelle s'agrippa aux branches et faisant fi de la boutade de la rousse descendit par ses propres moyens. Elle était certes pas des plus habile, mais elle commençait à se débrouiller. Elle écouta sa belle et haussa les épaules:

- Je ne sais pas pourquoi tu es venue ici, mais je me demande si le plus simple pour trouver ton chemin ne serait pas de te bander les yeux et de suivre ton coeur et ton instinct.

Elle avait lancé cela un peu comme une boutade et en même temps elle se demandait si ça ne pourrait pas fonctionner. Elle regarda les nouvelles fleurs apparaître et prit Danaé dans ses bras avec tendresse.

- Calme toi, ça ne sert à rien de s'énerver... Allons voir si on trouve Onyx oui, ça vaudra mieux...

Elle entrelaça ses doigts à ceux de la volcanique, avec un léger sourire.

- Au moins s'il se trouve une âme soeur, j'aurais aussi un cheval comme ça...

Elle éclata de rire.

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Ven 11 Avr - 13:23

Enlacée par Maëlle, la rouquine se perdit un instant dans ses pensées. Peut-être que s'aveugler pour mieux écouter ses autres sens n'était pas une si mauvaise idée que cela... Jusqu'ici elle était allée d'échec en échec et cela commençait réellement à lui peser. Le nez dans le cou de sa brune, elle s'immergea dans son odeur en fermant les yeux, tâchant de rappeler à elle le chaos qu'elle avait déclenché alentour et de remettre un semblant de normalité dans cette partie de la forêt.

Lorsqu'elle entrelaça leurs doigts en l'entraînant et en plaisantant sur Onyx, Danaé ne put retenir un sourire.


Ça serait une bonne affaire effectivement. Mais connaissant le caractère de monsieur, il risque de nous end amener une difficile à apprivoiser... Et va savoir, ça ne sera peut-être pas seulement une, mais toute une harde.

La rousse roula des yeux avec un air faussement catastrophé.

Tu imagines le côté discret de de déplacer sur les chemins avec le harem de Onyx à nos basques ? Par Dana, il va falloir qu'on le retrouve et qu'on lui fasse un petit topo...

Elle continuait à babiller sur des bêtises tout en cheminant, la main de Maëlle bien serrée dans la sienne, jusqu'à sortir de la forêt.

Bon, je propose de rentrer à l'auberge, de se rafraîchir un peu, et puis ensuite on essaye de capter Onyx et on va lui toucher deux mots sur les abeilles, les fleurs et tout le machin.

Danaé savait pertinemment qu'elle n'aurait pas beaucoup de mal à ressentir Onyx, même s'il se trouvait à des kilomètres. Le lien qui s'était établi entre eux était puissant, et elle espérait que sa brune saurait créer le même avec un animal un jour, cela voudrait dire qu'elle aurait commencé à prendre la mesure du don qu'il l'habitait désormais.

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Lun 14 Avr - 19:14

Elle marchait tout en écoutant sa rousse qui parlait, parlait et .. parlait. Elle aurait presque pu en paraître saoulante, mais pas aux oreilles de la brune. Un léger sourire étira ses lèvres.

- Tu crois vraiment qu'Onyx en aura quelque chose à cirer de tes explications? Mais je te suis, on verra bien ce que cela donnera! Tu sais déjà dans quel coin il se trouve?

Elle marcha à ses côtés, tranquillement, en direction du village. Elle finit par pousser la porte de la taverne où elles avaient trouvé refuge en arrivant en Bretagne. Maelle espérait qu'un jour proche Danaé aurait un déclic, un signe, quelque chose afin qu'elle progresse et qu'elle arrête de se prendre la tête. Elle ouvrit la porte et la fit passer devant.


_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Jeu 17 Avr - 12:14

Danaé précéda Maëlle dans leur auberge et s'engagea dans l'escalier, à nouveau plongée dans ses pensées. De ses doigts graciles elle frôla le mur au cours de son ascension, et une multitude de petits végétaux en couvrirent bientôt la surface sans qu'elle en prenne conscience.

Une fois parvenue devant la porte elle croisa sans y penser deux doigts de sa main droite puis l'ouvrit pour pénétrer dans leur chambre, dans laquelle elle s'engouffra, laissant à Maëlle le soin de refermer derrière elle une fois qu'elle serait entrée.


Aaaaah un peu de repos !

La rousse ôta ses bottes qu'elle abandonna là, puis s'effeuilla de ses vêtements l'un après l'autre jusqu'à finir nue, les semant aux quatre coin de la pièce tandis qu'elle se déplaçait, toujours silencieuse avec une expression concentrée qu'il était rare d'apercevoir sur ses traits.
Elle s'empara ensuite d'un seau d'eau fumante qu'elle versa dans le baquet dont disposait leur chambre, un vrai luxe, puis fit de même avec d'autres seaux jusqu'à le remplir de manière acceptable. Elle tâta la température du bout de l'orteil puis fronça un peu plus les sourcils, jusqu'à ce que des volutes de vapeur commencent à s'élever du baquet. Satisfaite, elle sourit puis se tourna vers sa douce.


Je vais me décrasser un peu, je me sens poisseuse, je me suis entrainée à courir ce matin.

Sans réelle volonté séduire, elle dénoua ses cheveux et secoua la tête pour les laisser cascader jusqu'au creux de ses reins, offrant ainsi une image des plus sensuelles à Maëlle. Puis elle entra dans le baquet et s'y assit avec un plaisir évident.

Par Dana... ça fait du bien !
Au fait alassae, j'ai une petite surprise pour toi... Regarde donc de mon côté du lit, sur la descente, tu y trouveras un cadeau pour toi.


Quelques jours auparavant, au cours d'une de ses promenades en solitaire, la rouquine avait découvert un lapereau à peine sevré prisonnier d'un piège. Il était blessé à la patte et elle l'avait soigné avant de lui "promettre" de lui trouver la meilleure des mamans de substitution. L'animal étant rassuré par la faculté de Danaé à communiquer avec lui, il n'était donc pas nécessaire de l'enfermer et elle l'avait laissé se balader à sa guise avec pour seule consigne de se cacher de Maëlle jusqu'à ce que Danaé lui donne le signal de se montrer.

Je te laisse le soin de lui trouver un nom...

Elle commença à se frotter les bras avec une éponge douce, un sourire radieux aux lèvres.

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Maelle le Jeu 17 Avr - 17:10

La suivant de près, elle se glissa derrière elle et referma la porte derrière elle. Elle regarda la flamboyante jeter ses vêtements sans faire attention aux quatre coins de la pièces. Sans mot dire, la brune s'assit sur le bord du lit, l'observant faire, admirant ses courbes graciles qui prenaient chaque jour un peu plus de rondeurs et de douceurs. Sa belle était si concentrée sur quelque chose qu'elle seule percevait, qu'elle ne sembla pas se troubler du regard insistant posé sur elle. Tout à coup pourtant, elle sembla percevoir de nouveau sa présence et elle lui sourit en retour. Se levant, elle l'enlaça brièvement avant qu'elle ne se glisse dans l'eau. Elle fronça les sourcils en l'écoutant.

- Une surprise pour moi?

Lâchant sa belle, elle se dirigea vers le lit, et se penchant du côté de lit où dormait Danaé, elle laissa échapper une petite exclamation de surprise.

- Oooh! Il est trop choupi! Où l'as tu déniché?

Lentement elle lui tendit la main, afin de ne pas l'effrayer.

- Bonjour toi... Tu as un nom?

Elle ne songea pas à l'instant à utiliser son don, ses pensées étaient toutes tournées vers le tout petit lapin. Celui-ci s'approcha, la reniflant, comme curieux. Elle posa ses mains au sol, à plat et le petit animal bondit dans ses mains.

_________________
avatar
Maelle
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 23/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://quatretemps.forumsgratuits.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Danae le Mar 29 Avr - 15:50

Le sourire de la rouquine s'élargit un peu plus en entendant la réaction de sa douce devant son cadeau. Elle suspendit son geste et tourna la tête de son côté :

Elle n'a pas de nom alassae, c'est bien pour ça que je t'ai suggéré de lui en trouver un... je peux juste te dire que c'est une demoiselle et qu'elle est curieuse et plutôt téméraire dans son genre. Ça lui a joué un mauvais tour parce qu'elle s'est retrouvée prise dans un piège et sa patte était brisée.
Enfin je pense qu'elle aura retenu que certaines sources de nourriture providentielles sont dangereuses. Il faudra lui enseigner à faire la différence entre ce que tu lui donnes et ce que les braconniers mettent pour attirer les proies, ça nous évitera des déconvenues telles que de voir notre jeune amie cuire à la broche.


Danaé fit la grimace à cette pensée. Depuis aussi loin qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais consommé de viande, se refusant à se nourrir de la vie d'un animal qu'elle considérait comme innocent.

Elle reprit soigneusement son mouvement d'éponge, se nettoyant au mieux, puis elle se renversa en arrière dans le baquet pour mouiller sa crinière rousse. La demoiselle soignait doucement sa peur de l'eau, même si celle-ci demeurait vivace face aux grandes étendues liquides.


Amylin, tu veux bien me donner le savon ?

_________________
Là où tu es, je suis...
avatar
Danae
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Dans la forêt des Quatre Temps...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fièvre bretonne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum